Les chevaux de mer, ainsi sont surnommés les hippocampes. Ils sont tout simplement un genre de poisson, dont le nombre d’espèces existantes varie jusqu’à atteindre 50 espèces différentes. Ces mêmes espèces ne se trouvent pas toutes au même endroit, puisqu’on a pu les localiser dans différentes eaux tempérées et tropicales du monde.

Les hippocampes sont eux aussi des êtres vivants, souffrant de la négligence et la nonchalance de l’être humain qui, non seulement détruit leurs habitats, mais en plus, les pêche en abondance. Certes, ces informations sont connues de tout le monde, mais savez-vous réellement comment vivent-ils ? Connaissez-vous leur morphologie et leurs particularités ? Découvrez les hippocampes tels que vous ne les avez jamais imaginés !

Les hippocampes, caractéristiques

C’est parce qu’ils ont un air de ressemblance avec les chevaux, qu’ils sont souvent appelés chevaux de mer. Mais en réalité, ils n’ont rien à voir avec eux.

Vivant généralement attachés par leur queue à une feuille ou une algue, les hippocampes sont des êtres vivants, dont la taille est minuscule, ne dépassant pas les 36 cm et dont la couleur varie, selon l’espèce, car il en existe quand même un bon nombre : 220 couleurs pour 50 espèces différentes. Aussi courte que leur taille, leur durée de vie ne dépasse pas quatre ans, mais tout de même dépasse les deux ans.

C’est grâce à leur nageoire dorsale que les hippocampes se déplacent sous l’eau, notamment pour chasser. D’ailleurs, pour se nourrir, ils préfèrent attendre patiemment leurs proies tout en étant camouflés, avant de passer à l’action en l’aspirant, grâce à leur bouche particulière.

Il est important de signaler un élément très particulier chez l’hippocampe, ce n’est rien d’autre que le mode de reproduction de cette espèce. En effet, il se reproduit à travers le mâle et non pas la femelle. Celle-ci ne fait que pondre des œufs dans la poche ventrale du mâle et c’est à lui que revient le rôle d’effectuer la gestation, qui dure jusqu’à trois semaines.

Les hippocampes, en voie de disparition

Comme suscité, les hippocampes sont des animaux qui souffrent de la surpêche et la destruction de leurs habitats. Il s’agit donc de menaces importantes quant à la continuité de cette espèce.

En Chine, les hippocampes ont une grande importance en herbologie traditionnelle, où ils sont beaucoup utilisés pour le soin de certaines maladies. Mais aussi, on les utilise comme souvenir à vendre aux touristes une fois séchés.
Tous ces facteurs entraînent la rapidité d’extinction de l’espèce et sont dangereux pour elle. C’est pourquoi, plusieurs pays tels que la France, ont décidé d’agir, grâce à des programmes de protection des hippocampes et d’institutions comme les observatoires pour surveiller la croissance de l’espèce.